Apr
02
2012

Grand débarras du printemps

photo-titre-equilibre

 

Commencez. Maintenant. Lisez cette chronique et attaquez ! Un tiroir, votre portefeuille, la pharmacie, les papiers sur le frigo ou votre pile de factures. Peu importe ce que c’est, mais faites-le !

Le secret, vous l’aurez compris, réside dans l’action. Ceci dit, pour passer à l’action, vous devez désirer un changement. Permettez-moi de souligner quelques bienfaits d’une bonne séance de débarras. Je sais que vous savez déjà tout ce qui suit, mais cela fait du bien de se le remémorer. La motivation est le moteur de l’action !

Pourquoi se débarrasser ?

Avant tout, il est important de spécifier que ne nous parlons ici que de ce qui est inutile, que de ce qui nous encombre. Par exemple, ces boîtes que nous traînons de déménagement en déménagement, sans jamais les ouvrir.

Le premier résultat de l’élimination du superflu est le gain de l’espace, c’est logique. Cet espace retrouvé permet de trouver une maison pour nos objets usuels, ce qui a également un impact direct sur le maintient de l’ordre général. Du même coup, vous retrouverez vos choses dont vous vous servez souvent plus facilement et plus rapidement.

Un autre bénéfice de diminuer notre inventaire se situe au niveau du ménage, du nettoyage. Ce sera plus facile et plus rapide. Déplacer tout ce qui traîne, contourner nos meubles trop nombreux nous fait perdre beaucoup de temps et nous décourage. Ce n’est rien pour nous rendre la tâche agréable. Un bon entretient tout au long de l’année diminue le travail au printemps.

C’est aussi écologiquement intelligent. De quelle façon ? Prendre conscience de nos habitudes de consommation permet de réduire celle-ci. La réduction est encore la meilleure façon de protéger la planète… On ne parle pas encore de se priver. Vous n’avez qu’à songer à tous ces objets, vêtements qui n’ont jamais servi. S’en débarrasser peut parfois nous faire mal et être difficile, surtout quand on a payé l’article en question très cher. Après tout, l’erreur, l’achat est déjà faite; cela ne sert donc plus à rien de culpabiliser, car le garder, sans s’en servir ne remet pas les dollars dans vos poches. Et le garder, en espérant s’en servir un jour, c’est un peu se mentir à soi-même. Mais je vous assure que si vous passez par-dessus et que vous lâchez prise, vous y penserez à deux fois avant de faiblir devant le super spécial du siècle ! Faites-en donc profiter quelqu’un d’autre, qui en a réellement besoin.

Enfin, selon le Feng Shui, le désordre causé par une accumulation de choses inutiles bloque la circulation harmonieuse de l’énergie. Dans son livre, Encyclopédie pratique de Feng Shui, le Maître Feng Shui, David Tan nous parle des principes de base pour un Feng Shui réussi. Les trois premiers principes sont les suivants :

1. Gardez votre demeure propre

2. Oubliez le passé

3. Évitez le désordre

De plus, il ajoute : «Avant d’appliquer le Feng Shui, la première chose à faire c’est de faire le grand ménage. Mettez de l’ordre dans vos choses et vous vous sentirez beaucoup mieux.»

Votre grand ménage

Comment votre ménage du printemps est-il grand ? Vous prévoyez laver murs et plafonds ? Excellent ! Vous prévoyez nettoyer la salle de bain de fond en comble ? Excellent ! Vous êtes découragé parce que vous êtes loin de ces projets ? Ne le soyez pas ! Ce n’est pas important où vous en êtes aujourd’hui. La route vers votre but est peut-être encore longue, mais c’est le premier pas qui compte. Vous avez le droit de mesurer votre réussite selon votre effort, sans attacher trop d’importance à la quantité accomplie.

Comprenez-moi bien, il est essentiel d’avoir des objectifs et de bien planifier les étapes pour y arriver. Ceci dit, ne perdez pas de vue que ces objectifs doivent être réalistes. Soyez indulgents avec vous-mêmes, car au début c’est très difficile d’évaluer correctement les délais. Petit truc : Visez plutôt faire 3 heures de tri plutôt que finir de trier telle section en 3 heures. De cette façon, après 3 heures, vous êtes toujours gagnant !

Commencer

Bon, par où commencer ? C’est à vous de juger, il n’y a pas de bonne ou mauvaise façon de commencer. J’ai néanmoins une petite suggestion concept. Vos produits et votre matériel d’entretient ménager. Mettez de côté tous ceux qui ne servent pas. Vous en disposerez lors de la prochaine collecte de déchets dangereux de votre municipalité. Deuxième étape, rendez–les accessibles en enlevant tout ce qui bloque leur accès. Vous pouvez les mettre dans un contenant qui se transporte ou qui s’empile. Si vous manquez de place aux endroits stratégiques, utilisez une petite bouteille munie d’un pulvérisateur et rangez le plus gros contenant ailleurs. Appliquez-vous à garder votre matériel de nettoyage, ainsi que l’endroit où vous l’entreposez propre et fonctionnel. C’est un bon défi de départ, et vous verrez l’effet fera boule de neige. Enfin, ce n’est peut-être pas le meilleur exemple cette année, mais vous comprenez l’idée…Vous serez prêt pour faire une pierre deux coups : éliminer et frotter !

Je vous souhaite un bon débarras !

Leave a Reply